ASSOCIATION PROVENCE BULGARIE


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 première exposition de collections privées en Bulgarie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 106
Localisation : AIX/MARSEILLE
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: première exposition de collections privées en Bulgarie   Lun 21 Juin - 14:05

Les collectionneurs privés bulgares, récemment sortis de l'ombre grâce à une loi controversée, ont inauguré lundi à Sofia une première exposition visant à améliorer leur image.

Un buste datant du IIIe siècle de l'empereur romain Decius Trajan (249-251), trois sculptures d'Auguste Rodin (1840-1917), ou encore une peinture de l'expressioniste français d'origine bulgare Jules Pascin (1885-1930) figurent parmi les 200 oeuvres exposées, issues de 32 collections privées.

La Cour constitutionnelle avait approuvé en octobre une loi controversée légalisant sous conditions la détention privée de trésors archéologiques et d'oeuvres d'art.

Le texte autorise les particuliers à posséder légalement des antiquités s'ils "déclarent les avoir acquises de bonne foi" il y a plus de cinq ans, sans qu'aucune preuve sur l'origine des objets ne soit exigée. Les collections remplissant ces conditions peuvent désormais être exposées.

Alors que les détracteurs de la loi craignent qu'elle ne renforce le pillage du patrimoine, l'union des collectionneurs privés a réclamé lundi une levée des restrictions du commerce d'oeuvres d'art.

Le peintre et collectionneur Svetlin Russev a félicité ses homologues d'avoir "sauvé des oeuvres d'art faisant partie du patrimoine", que des trafiquants auraient pu exporter.

Le délai de déclaration des oeuvres d'art dans les collections privées expire fin octobre, après avoir été prolongé à deux reprises. Quelque 150 collectionneurs ont jusqu'ici souhaité être enregistrés.

Selon les termes de la nouvelle loi, l'entrée en possession d'objets antiques restera interdite. Une peine de quatre ans de prison et 2.500 euros d'amende sanctionnera ceux qui n'auront pas déclaré dans la semaine la découverte d'une antiquité.

Située au carrefour de l'Europe et de l'Asie, la Bulgarie compte 40.000 sites archéologiques, dont 15.000 tumulus thraces, qui sont la proie de pilleurs généralement mieux équipés que les archéologues et qui revendent les objets à de riches collectionneurs bulgares.

SOURCE :
[/url]http://www.lepoint.fr/culture/bulgarie-premiere-exposition-de-collections-privees-recemment-legalisees-07-06-2010-463970_3.php

_________________
★ Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé.★ - Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.france-bulgarie.org
 
première exposition de collections privées en Bulgarie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» première exposition
» première exposition avicole en Sud-Gironde
» Vente de montres de collections privées
» [Expo] Première Exposition Beauté d'Imanol
» EXPO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASSOCIATION PROVENCE BULGARIE :: TRADITIONS BULGARES :: ART ET CULTURE-
Sauter vers: